En mai, continue sur ta lancée !
3ème article pour ce mois ci, alors que nous n’en sommes qu’à la moitié. Mon clavier est très volubile par ces temps !

Cet après-midi, selon le calendrier lunaire offert par ma môman adorée, c’était rempotage de tomates et de courgettes.
Bon, les Saintes Glaces passées, on aurait plutôt dit de repiquer directement mais j’ai trop tardé à faire mes semis… On attendra la prochaine période propice (dans un peu plus d’une semaine) en croisant les doigts pour que ce soit bon pour les tomates car après, direction le Nord !
(Quelle honte de laisser de jeunes plants sans surveillance…)
Comme vous pouvez le voir, si tout le monde survit à cette délicate opération, il y a des plants de tomate pour toutes et tous !

Retour sur les moyens utilisés : en fait, les coquilles d’œuf avec la boîte pour maintenir, c’est très bof. J’ai eu pas mal de champignons dedans (comestibles ? Je ne sais pas, ce n’était pas le but…). Les plantes n’en ont pas souffert a priori mais c’est très moyen.
J’essaierai d’investir dans de l’équipement plus probant l’année prochaine ! (Même là, je crains que mon mélange terre et compost à moitié fait – je n’ai pas choppé la technique – ne soit pas très bon pour les jeunes plants, on verra bien ! J’aurais peut-être du acheter un sac de terreau…)
Néanmoins, la coquille d’œuf, c’est plutôt sympa avec les courgettes : les racines sont assez fortes pour briser la coquille (ma salade repiquée avec les coquilles l’automne dernier n’a jamais continué sa croissance et a disparu). J’ai donc gardé le contenant (surtout qu’il n’y avait qu’un plant car coquille et non pas deux ou trois comme chez les tomates) en le brisant un peu afin d’aider le travail (même pas peur !).
À voir donc.

Matériel cheap et de récup’

Derrière, vous pouvez voir mon mini rectangle potager ! Peut-être une récolte de radis en milieu de semaine…
Les courgettes et tomates iront au centre.