… et probablement le dernier dans cette maison.
Je n’avais pas vraiment pensé me mettre en couple en emménageant dans ce trou paumé, je n’avais donc pas envisagé le fait de devoir trouver un emploi. Pas grand chose à Aurillac, il faudra bien faire nos bagages à un moment…

Pommier en fleurs

En février, suivant le calendrier lunaire, j’ai taillé mon pommier. Première taille pour moi, j’ai fait complètement au hasard avec le but de couper tout ce qui était à ma portée.
… Les pommes seront bien hautes !

Une fleur… inconnue ?

Des fleurs poussent de-ci, de-là… Nous étions parties presque deux semaines dans le Nord pour cette première quinzaine d’avril, quelle plaisir de retrouver le jardin plein de plantes ! (Bon, j’avoue que devoir retondre la pelouse, ça m’a plu moyennement !)

Ail des Ours plantés en novembre

L’Ail des Ours s’est bien plu sous l’arbre, il pousse bien et une partie finira dans la pizza ce soir !

Mon persil reprend vaillamment !

Le persil a bien tenu l’hiver, et reprend follement avec le printemps ! Du calcium ! Du calcium !

Thym planté de retour de vacances

Donation faite en mars (merci Evelyne !). Ne sachant pas si le déménagement serait rapide ou non (l’avenir professionnel restant très incertain), il avait attendu en pot. C’est en rentrant de vacances et en le voyant presque desséché que je me suis dite que je ne pouvais le laisser comme ça ! Il a donc rejoint l’ancienne butte des poireaux, près du persil et de la menthe (va-t-il aimer ? J’aurais du choisir plein soleil…)

La plante à Mojito

Le grand bonheur de ce retour, la menthe est revenue ! Comme la photo le montre, il manque quelques branches, fallait bien fêter ça avec un mojito !
La saison des mojitos reprend donc, de quoi supporter la longue attente avant le changement de vie…

Fleurs auto-présente !

Il faut les trouver ces orties !

Cachées derrière le cabanon du jardin, les orties ont voulu échapper à la soupière ! Ils passeront sous peu à la casserole, ce serait dommage de se priver de soupe d’ortie !

Toujours rien dans mon rectangle…

Faute de savoir si on déménage ou si on ne déménage pas, je n’ai encore rien planté dedans. Je l’avais préparé en avance, erreur… J’espère pouvoir le tester avant de partir. Je consulte sous peu mon calendrier lunaire pour voir ce que je peux faire… Il me reste des graines à planter en pleine terre !

On laisse la végétation pousser un peu…

La « prairie fleurie » du jardin ! L’herbe pousse peu à cet endroit, je laisse en friche, ça fait moins morne qu’un jardin tout tondu !

Ainsi s’achève (pour aujourd’hui !) les nouvelles des feuillus cantalous. Je ne sais pas combien de temps durera encore l’aventure (après il faudra changer de nom !) mais on va essayer d’en profiter !