Les Poilus Cantalous

Nouvelle vie d'une famille très… poilue

Mois : février 2017

Livre d’occasion

Après de nombreuses années où ouvrir un livre demandait un effort surhumain de lâcher-prise, je me remets doucement à la lecture.

J’entretiens ma motivation en inscrivant dans mes objectifs de la semaine de finir un livre ainsi qu’en renouvelant mon stock de livre dès que je peux me le permettre, au cas où une lecture serait plus facile qu’une autre et me permettrait de m’y replonger par la suite. Également, Emmaüs et sa librairie me sont d’un grand secours pour tenter de retrouver le plaisir de vagabonder entre les étagères (c’est pas encore ça !) grâce à son choix bien plus limité que des librairies sur de nombreux étages, me permettant de ne plus me focaliser sur une seule section. De plus, le prix freine beaucoup moins les découvertes…

Cependant, malgré ce choix assez restreint (mais néanmoins important !), j’ai fini ces dernières semaines avec deux livres de Christophe André (découvert grâce à Mathieu Ricard). Le dernier livre lu et terminé évoquait l’estime de soi.

Le livre d’occasion permet – bien souvent – de passer après quelqu’un. J’ai pu donc bénéficier des surlignages que l’on peut réaliser afin de graver dans sa tête certains passages ainsi que des réponses non effacées aux quelques tests que le livre donne.

Je bénéficiais donc d’une double lecture : le contenu du livre mais aussi celui rajouté par la personne me précédant. Double immersion : le psychiatre me parlant des troubles de l’estime de soi, et un bon exemple de personne doutant d’elle même (et me faisant relativiser).

La lecture, bien qu’enrichissante, était plus compliquée que prévue. Le livre étant peut-être chargé des émotions et les attentes de la personne avant moi ainsi que des intentions de l’auteur ? (Qui, à l’époque – en 1998 – n’abordait pas encore la question de psychologie positive et se basait sur les travaux réalisés à l’époque. Force est de constater que la psychologie a bien changé en presque 20 ans !)

Je ne peux que remercier suite à cette lecture l’utilisation des tests proposant des nuances (chiffrées, certes, ce qui n’est pas forcément facile à appréhender) et non pas des réponses monochromatiques. Je souhaite sincèrement que la personne m’ayant précédée aurait eu des réponses plus nuancées qu’un «tout va mal» si on lui avait laissé le choix de mitiger sa réponse, ou, si ce n’est pas le cas, que ce livre lui ait permis de voir des échappatoires ou la volonté de consulter un professionnel ! (Ce que le-dit livre suggérait d’ailleurs, mais j’ai du mal avec la notion de livre appelant à faire appel à un professionnel, même si l’idée est tout à fait entendable).

De mon côté, les changements proposés par l’auteur sont toujours autant source d’appréhension, pas sûre que mon estime de moi se modifie en un claquement de doigts par je-ne-sais-quel-miracle, je suis bien sûr PER-SU-A-DÉE que mon problème est bien plus complexe que ça !

Valentine’s day, carottes et zentangle

Y a toujours une carotte qui nous correspond !

Saint Valentin très mièvre, repas composé de diverses choses manipulées pour devenir des cœurs (je ne suis pas très convaincue par la coupe des tomates cerises – qui en plus ne sont pas de saison – et la compote des pop tartes était trop peu sucré, mais nous avons bien mangé !).

J’ai eu un livre sur les Zentangle, comme il était indiqué sur ma liste pour la Saint Valentin (si votre moitié n’a pas d’idée, le mieux est encore de faire une liste et de la laisser piocher dedans ! « Oh, tu as vu le panier Amazon ? C’est bientôt la Saint Valentin tu sais… »)

Je découvre donc une nouvelle technique pour remplir mes mandalas :

Plus qu’à trouver la prochaine fête commerciale pour me faire offrir un cadeau… 😀

Objectif panier des chats : done !

Sur une note plus joyeuse en cette fin de semaine : j’ai enfin maîtrisé (partiellement) ma machine à coudre pour réaliser deux coussins que j’ai « matelassé » ensemble (pas sûre du terme).

Le panier des chats… customisé

Je ne résiste pas de poser fièrement à côté !

Enfin réussi à me booster pour faire ce projet ! Je ne sais pas si il sera utilisé par les chats (qui ont déjà un nombre considérable de panier), mais il est fait et je me suis faite la main sur la machine à coudre.
J’ai réussi à déchiffrer les photos plutôt flou du livret envoyé par ma mère, le dit livret devait me parvenir dans un petit colis rempli de plein de bonnes choses, sauf du livret en question. On attend le prochain colis avec impatience ! (Nous ? Gourmandes ?)

Edit :

Le panier a trouvé preneur !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén