Nous avions déjà croisé plusieurs fois ces gardiens.
Toujours un bonjour, chacun sa vit.

Je me suis décidée à faire des photos aujourd’hui pour vous partager leur tête. Ça grogne, ça grogne, je le vois bien, la manipulation des photos n’a pas été simple et le texte peine à passer facilement sous mes doigts (mais pour cela, ma santé n’y est pas complètement étrangère !).

S’annonce en premier

Le deuxième arbre, plus majestueux

La base du 3ème arbre

Le visage encadrant le chemin

Sous les raines du 3ème arbre…

Promenade sous les gardiens des pâtures, ils doivent voir défiler des vaches et d’autres animaux moins domestiqués (quid des chats sauvages ?). Les discussions doivent être intéressantes.
L’emplacement va à la rencontre des agriculteurs et des rares promeneurs (mais Anouk et moi ne sommes pas les seules).

Défense du lieu.

Je ne pense pas qu’ils aient vraiment appréciés mes photos mais je voulais vous les présenter, ils ont l’air fort sympathique. Du coin.